La rosée du matin.png

PRESENTATION

“La Rosée du Matin”, réveil de la Saint-Valentin 2022 sur l'Onde Voraces. C'est poétique... ou pas! Très cru, très doux, débats, brèves de matinale et recettes d'amour, vous y trouverez des saveurs variées, à vous de choisir.

Les lectures et concerts sont suivis par une interview, ponctuées de "minutes anonymes" (messages personnels déposés par courrier ou envoyés par mail), de virgules sonores et programmation musicale.

RETROUVEZ

> Émilie Perrin, comédienne – chanteuse, et Wilfried Tisseyre, guitariste, s'emparent de «Mademoiselle S», trésor épistolaire de la fin des années 20, ou coup de bluff d'un auteur resté caché derrière son pseudonyme? Simone écrit passionnément à son amant Charles, à qui elle se donne sans concession. Osant une prose d'une crudité absolue, cette jeune femme de bonne famille cherche dans la transgression à susciter en vain l’éblouissement et l’amour de son amant, en devenant sa « salope chérie ».

> Grand habitué depuis les premières heures de Love me Tender, Marc Lazaro lance et balance son Midi et Demix. Groove et bonnes vibes à coup de morceaux délicieusement choisis, collages sonores farfelus ou sensuels, laissez-vous emporter par les platines! Sensations garanties!

> Deux œuvres ne sachant rien l’une de l’autre, vont chercher à se comprendre : L'absence d'oiseau d'eau et Fragments d'un discours amoureux en duel, en dialogue, en contraste ! Le lyrisme d’Emmanuelle Pagano, lu par Yohann Villepastour, se heurte au didactisme de Roland Barthes lu par Louise Guillame-Bert. Entre union et dis(corde)ance, s'ajoutent deux musiciens: Wilfried Tisseyre à la guitare électrique et Aoife O’Connell à la harpe amplifiée .

> Faites couler le café et beurrez vos tartines quelle que soit l'heure : il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour la Matinale Voraces. Lady Salace et Willy Hardon accueillent Jolly Molly, Loulou Fondant, Ginger Marilyn, la Ventrue et d’autres invités pour leurs rubriques spéciales Saint-Valentin. En direct, le duo “Léonie et Manon” réveillera vos oreilles par des chansons a cappella.

> Isabelle Gaspar, autrice et comédienne, porteuse de projets au sein de la compagnie La Théière, nous propose avec Héléna Tahar une lecture de “Le Ventre La Nuit”, publié aux éditions Pôticha . Histoire d’amour, histoire d'absence entre deux femmes qu’un désir d’enfant sépare, cette courte pièce est tissée comme un échange à distance, une plongée dans la parole intime et le souvenir.

> Une joute recomposée, dont l’apogée est la question de la maternité, entre deux femmes de lettres brillantes, qui s'incarnent dans les voix de Lénaïck Planquois et Céline Cohen.

En 1921, Natalie Clifford Barney, femme de lettres américaine, ouvertement lesbienne, absolument libre d'esprit et de mœurs, écrit "Pensées d'une Amazone".

En 1932, Marina Tsvetaïeva, poétesse russe exilée pour échapper à un régime soviétique qui n'apprécie guère ses écrits érudits et libres de ton, dont les amours bisexuelles sont connues, répond à Natalie Clifford Barney par la longue lettre que constitue "Mon frère féminin".

Les compositions de Pierre Burette au violoncelle mettent en musique les tensions et émotions passionnées de ces deux femmes puissantes.